IRD - Institut de Recherche pour le Développement

 
IRD - Institut de Recherche pour le Développement

L’Institut de recherche pour le développement (IRD) est un organisme français de recherche, original et unique dans le paysage européen de la recherche pour le développement.

Privilégiant l’interdisciplinarité, l’IRD centre ses recherches, depuis plus de 65 ans, sur les relations entre l’homme et son environnement en Afrique, Méditerranée, Amérique latine, Asie et dans l’Outre-Mer tropical français.

Ses activités de recherche, de formation et d’innovation ont pour objectif de contribuer au développement social, économique et culturel des pays du Sud.

Le centre IRD de Nouméa est la principale implantation de l’Institut dans l’outre-mer tropical français. Les recherches ciblent particulièrement les thématiques liées à l'insularité face aux changement globaux :

  • Environnement et ressources
  • Sociétés et territoires
  • Santé et environnement

Douze unités mixtes de recherche sont présentes sur le centre IRD de Nouméa, devenu un campus hébergeant près de 200 agents, environ 100 de l'IRD, et des équipes IFREMER, CIRAD, IAC, UNC et des start-up.

Le centre IRD de Nouméa est :

Un partenaire historique et dynamique en Nouvelle-Calédonie
  • Partenariat historique avec les collectivités locales (Gouvernement et Provinces, selon le schéma d’aménagement NC2025),
  • Partenariat avec les organismes scientifiques locaux (dont Université de la Nouvelle-Calédonie, Institut Agronomique néo-Calédonien) et les représentations locales des instituts français (Ifremer, Réseau Pasteur, CNRS, BRGM, etc.), co-fondateur du Consortium Recherche, Enseignement supérieur,Innovation de Nouvelle-Calédonie (CRESICA),
  • Partenariat régional et international avec le Secrétariat général de la Communauté du Pacifique (CPS), leProgramme Régional Océanien pour l’Environnement (PROE) et les universités de la région (USP).
Un partenaire actif pour le développement
  • Valorisation des résultats de recherche dans le continuum Recherche Formation Innovation avec les services techniques de l’Etat et des collectivités ultramarines (Technopole ADECAL, Incubateurs d’entreprises innovantes, Consortium Valorisation et Transfert),
  • Membre du CNRT Nickel et son environnement.
Un acteur du dialogue bi-régional Europe / Pacifique, de la coopération scientifique régionale et internationale
  • Projets de recherche avec les universités et instituts scientifiques du Pacifique et au-delà,
  • Projet européen Pace -Net Plus,
  • GOPS (Grand Observatoire de la biodiversité et de l’environnement du Pacifique sud).