IFREMER - Institut Français de Recherche pour l'Exploitation de la MER

 
logo ifremer

L’Institut Français de Recherche pour l’Exploitation de la MER (IFREMER)

Mots clés : Océans, Lagons, Aquaculture, Crevetticulture, Micro-algues, Modélisation hydrodynamique, Biodiversité marine, Processus Côtiers, Géosciences marines, Systèmes d'information

L'Ifremer contribue, par ses travaux et expertises, à la connaissance des océans et de leurs ressources, à la surveillance du milieu marin et du littoral, et au développement durable des activités maritimes. Pour cela, il conçoit et met en œuvre des outils d'observation, d'expérimentation et de surveillance. Les moyens navals de l’Ifremer participent depuis 2008 à la Très Grande Infrastructure de Recherche "flotte", commune au CNRS, à l’Ifremer, l’IPEV et l’IRD.

Créé en 1984, par la fusion du Centre National pour l'Exploitation des Océans (CNEXO) et de l'Institut Scientifique et Technique des Pêches  Maritimes (ISTPM), l’Ifremer est un établissement public à caractère industriel et commercial (EPIC), placé sous la tutelle conjointe du ministère de l’Education Nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, et du ministère de la Transition écologique et solidaire. 

Des missions de recherche, d’expertise et d’agence de moyens
  • Une recherche intégrée, en réponse aux questions socio-économiques actuelles : développement durable de la pêche et de l’aquaculture, effets du changement climatique, biodiversité marine, prévention des pollutions...
  • Une mission d’expertise, en soutien aux politiques publiques de gestion du milieu et des ressources. A partir d’avis ou de rapports d’études, de campagnes d’évaluation, de réseaux de surveillance ou de suivi du milieu marin, l’Ifremer apporte son expertise pour une gestion durable des ressources.
  • Une agence de moyens, pour le développement et la gestion de grandes infrastructures de recherche (flotte, moyens de calcul, structures expérimentales, moyens d’essais...) mis à la disposition de la communauté scientifique internationale, et dans le cadre de partenariats public / privé.
L'Ifremer en Outre-mer, une chance pour l'Institut, un atout pour la recherche scientifique française et européenne, une opportunité pour les collectivités locales.

10% de l'effectif de l'Ifremer est mobilisé dans 3 océans (Pacifique, Indien et Atlantique) sur les thématiques majeures de l'institut : Aquaculture, Pêche, Environnement et biodiversité. En effet, l’Outre-mer représente une grande richesse, en termes de biodiversité et de ressources (halieutiques, minérales, énergétiques). La stratégie scientifique y est centrée sur des collaborations et partenariats avec les équipes de métropole, d'outre-mer, et les organismes nationaux et partenaires locaux (universités, instituts, associations, etc.) 

En Nouvelle-Calédonie, l'Unité de Recherche Lagons, Ecosystèmes et Aquaculture Durable (LEAD)

Rattaché au centre Ifremer du Pacifique (Polynésie Française), l'Ifremer est présent en Nouvelle-Calédonie depuis les années 70. Historiquement, les travaux de l'UR LEAD portent sur le soutien de la filière crevetticole. Depuis 2010, l'unité a élargi son spectre d'activités en développant des recherches dans les domaines des géosciences marines, des microalgues, de l’environnement lagonaire ou encore de la biodiversité et des aires marines protégées, etc.

Les axes de recherche sur ces thématiques ont été définis en réponse aux attentes des collectivités locales et formalisés au sein d'accords-cadres successifs. Le nouvel accord (2017-2021) s'articule autour de 3 axes :

  • La durabilité des ressources et agrosystèmes aquacoles, qu'il s'agisse de crevetticulture (projet RESSAC - RESsources et éco-Systèmes Aquacoles en Nouvelle-Calédonie), de culture de micro-algues (projet AMICAL² - Aquaculture de Micro-algues) ou d'aide au développement de nouvelles filières;
  • La vulnérabilité des écosystèmes récifo-lagonaires, avec le projet PRESENCE (PRESsions sur les Ecosystèmes récifo-lagonaires de Nouvelle-CalédoniE)
  • Les géosciences marines en partenariat avec le service géologique de Nouvelle-Calédonie (SGNC).

L'unité comprend une 30aine de personnes réparties sur 3 sites : la station aquacole de St Vincent (Boulouparis) et le Laboratoire d'Etude des Micro-algues (Nouméa) gérés par l'Adecal-technopole et le campus IRD de Nouméa.

> Pour en savoir plus : https://nouvelle-caledonie.ifremer.fr/ et http://wwz.ifremer.fr


BATEAU IFREMER

+ d'infos?

Consulter le site internet de l'Ifremer


Contact

DELEGATION IFREMER de NOUVELLE-CALEDONIE

Responsable  : Emmanuel TESSIER

CAMPUS IRD

101 promenade Roger LAROQUE

BP 32 078 - 98897 NOUMEA CEDEX

Tél : (687) 28 07 32

 Fax : (687) 28 78 57