MRCC Noumea - Maritime Rescue Coordination Centre Nouvelle Calédonie

 
MRCC Noumea - Maritime Rescue Coordination Centre Nouvelle Calédonie

Le MRCC Nouméa (Acronyme anglais de Maritime Rescue Coordination Center) est le Centre de Coordination de Sauvetage Maritime de Nouvelle Calédonie. Il constitue l’outil opérationnel privilégié pour la chaîne interministérielle de coordination de l’action des pouvoirs publics en mer.

Placé sous la double responsabilité du Haut-commissaire de la République et du Président du Gouvernement de Nouvelle Calédonie, assistés du Commandant de Zone Maritime (CZM) il assure les missions suivantes :

  • Recherche et sauvetage des vies humaines en mer (SECMAR),
  • Surveillance de la navigation maritime - Fonction « MAS » (Maritime Assistance Service),
  • Surveillance et lutte des pollutions maritimes (SURPOL - ANTIPOL),
  • Recueil et élaboration de l’information nautique (RSM).

La zone de responsabilité du MRCC pour la mission de recherche et de sauvetage, appelée Search and Rescue Region (SRR) est particulièrement vaste puisqu’elle s’étend sur une longueur de 950 Nq et une largeur de 820 Nq soit environ 2 millions de km².

En plus des îles calédoniennes, la SRR englobe les eaux sous juridiction des Vanuatu (Conférence SAR de Séoul, 1997). En vertu d’un accord bilatéral signé en 2004, les Vanuatu doivent être aptes à répercuter vers le MRCC Nouméa les message de détresse.

Depuis le 1er juillet 2011, dans le cadre du transfert de compétence, le Président du Gouvernement de la Nouvelle Calédonie a récupéré la responsabilité du sauvetage dans le lagon et les eaux territoriales de la Nouvelle Calédonie. Le Haut-Commissaire de la République, délégué du gouvernement pour l’action de l’état en mer, reste compétent sur le reste de la zone.

Au niveau international, le MRCC Nouméa fait partie du réseau des centres de coordination de sauvetage maritime institué par la Convention internationale de Hambourg du 27 avril 1979 sur la recherche et le sauvetage (Convention SAR) sous l’égide de l’Organisation Maritime international (OMI). La coopération avec les MRCC voisins s’opère bien et se manifeste régulièrement dans le cadre d’opérations conjointes.
 
Pour mener à biens ses missions, il peut faire appel à tous les moyens d’Etat, publics ou privés présents et disponibles dans la zone, le partenaire privilégié du MRCC étant la Société Nationale de Sauvetage en Mer (SNSMSociété nationale de sauvetage en mer) avec ses 4 stations réparties sur le territoire (Nouméa, Koumac, Lifou et Thio).

+ d'infos ?

Consultez le site du MRCC.