Haut-commissariat et subdivisions

Le corps préfectoral

 

Le Haut-commissaire


20160620_Thierry_Lataste

 

 M.Thierry LATASTE,

 Haut-commissaire de la République en Nouvelle-Calédonie.

Né le 31 janvier 1954 - ENS - IEPInstitut d'études politiques Paris - ENAÉcole nationale d'administration (1982) - Préfet Directeur de cabinet du préfet de Vaucluse (1982-83) - Chargé de
mission au cabinet de Pierre Mauroy, Premier ministre (1983-84)
- Directeur de cabinet de Pierre Mauroy, maire de Lille (1983-85)
- Secrétaire général de la préfecture des Deux-Sèvres (1985-89) -
Directeur adjoint des Stages à l'ENAÉcole nationale d'administration (1989-91) - Secrétaire géné-
ral du haut-commissariat de la République en Nouvelle-Calédonie
(1991-94) - Sous-préfet de Senlis (1994-96) - Secrétaire général
pour les affaires régionales de Rhône-Alpes (1996-97) - Directeur
de cabinet de Jean-Jack Queyranne, secrétaire d'État à l'Outre-mer
(1997-99) - Haut-commissaire de la République en NouvelleCalédonie (1999-2002) - Préfet de la Savoie (2002-04), des
Pyrénées-Orientales (2004-07), de la Vendée (2007-10), puis de
Saône-et-Loire (2010) - Directeur général des Services du conseil
régional de Rhône-Alpes (2011-12) - Préfet de la région
Languedoc-Roussillon (juil-déc 2012) - Directeur de cabinet de
Manuel Valls (2013-14), puis de Bernard Cazeneuve (2014-15),
ministres de l'Intérieur - Directeur de cabinet de François
Hollande, président de la République (2015-16)

Source : Le Trombinoscope 2016


Le Haut-commissaire est le représentant de l’État en Nouvelle-Calédonie. Délégué du gouvernement, il représente directement le Premier ministre et chacun des ministres. Il a la charge des intérêts nationaux, et assure la direction des services de l’État sur le territoire. Il est préfet de la zone de défense de Nouvelle-Calédonie et Wallis-et-Futuna.

Garant de l’ordre public et de la protection des populations, il a pour mission le maintien de l’ordre, la protection des personnes et des biens, la prévention et le traitement des risques naturels ou technologiques.

Le Haut-commissaire assure l’exécution des lois et décrets et prend des règlements dans les matières relevant de sa compétence. Il assure, au nom de l’État, dans les conditions prévues par la législation ou la réglementation en vigueur, le contrôle des organismes ou personnes publics ou privés bénéficiant de subventions ou contributions de l’État.

Conformément à la loi organique relative à la Nouvelle-Calédonie, l’État est compétent dans les matières énumérées limitativement par la loi et, notamment, les relations extérieures, le contrôle de l'immigration et des étrangers, la monnaie, le Trésor, les changes, la défense, la justice, la fonction publique de l’État, le maintien de l'ordre et la sécurité civile, l'enseignement supérieur et la recherche.

Il est ordonnateur des dépenses civiles de l’État et prescrit l’exécution des recettes civiles de l’État. Il peut déléguer ses pouvoirs en cette matière à des fonctionnaires relevant de son autorité.

Le Haut-commissaire est également préfet de la zone de défense et de sécurité qui comprend la Nouvelle-Calédonie et les iles de Wallis et Futuna. En effet, la France (y compris les outres mers) est divisée en zones de défense et de sécurité, dont la liste est fixée à l'article R. 1681-2 du code de la défense (*).

(*) Une zone de défense et de sécurité est une circonscription administrative française spécialisée dans l'organisation de la sécurité nationale et de la défense civile et économique. Il existe 7 zones de défense dans l’hexagone et 5 outre-mer.